La routine visage parfaite des peaux kapha (grasses)

eau-terre-structure-peaux-kapha-grasses-ayurveda

Pour cette dernière semaine consacrée aux différents types de peau selon l’ayurvéda, nous passerons en revue les peaux grasses, les peaux kapha.

 

Les caractéristiques de la peau kapha

Comme nous l’avions vu dans le tout premier article de la série, kapha c’est la structure. C’est l’énergie qui est responsable notamment de la structure du corps, de la communication des différents organes entre eux, du système immunitaire, de l’endurance, de la vitalité, etc.

Les peaux kapha sont résistantes, souples, épaisses, bien humidifiées, froides. En déséquilibre, elles ont tendance à produire de l’excès de sébum, des points noirs et des boutons d’acné. Elles peuvent lors développer de l’eczéma humide, de la cellulite. Les peaux kapha vieillissent bien. Elles produisent peu de rides, mais celles-ci sont facilement profondes.

On privilégiera l’utilisation d’ingrédients – huiles végétales et essentielles en particulier – qui réchauffent et qui régulent la production de sébum.

 

peaux-kapha-grasses-acne-boutons-exces-de-sebum-ayurveda

 

Comment adapter sa routine visage pour une peau kapha ?

Ainsi, on adoptera l’huile de sésame pour la fabrication du liniment oléocalcaire (nettoyant et démaquillant visage) pour son côté réchauffant et détoxiquant de l’organisme.

Les hydrolats de rose (toujours parfait celui-là), d’hamamélis, de lavande ou de champaca seront au top pour les peaux grasses. Pour les peaux grasses et acnéiques, on pourra faire recours à l’hydrolat de bergamote, de romarin (mais pas d’utilisation continue car c’est une eau très détox : on utilise donc une bouteille et on change d’hydrolat), de carotte (pour l’acné des ados, détox également). L’hydrolat d’immortelle sera celui qu’il vous faut s’il reste des cicatrices d’acné.

Pour votre sérum visage, intégrez absolument les huiles de jojoba et de pépin de raisin. La première est régulatrice du sébum : elle aidera à limiter la production du sébum. Celle de pépin de raisin est astringente et servira à resserrer les pores dilatés.

Et pour les huiles essentielles ?  Celle de géranium rosat est astringente, celles de palmarosa et de petitgrain bigarade régulariseront la sécrétion de sébum.

Si vous avez à faire face à de l’acné, il s’agira d’employer la méthode forte. L’huile végétale de nigelle et les huiles essentielles de rosalina et tea tree feront partie de votre mélange !

 

Pour plus d’infos, retrouvez l’article complet sur mon blog et n’hésitez pas à poser toutes vos questions en commentaire. Je vous conseille très volontiers.

Passionnée d’huiles végétales et essentielles, c’est naturellement que j’ai suivi diverses formations en dermo-cosmétique naturelle, en aromathérapie et aromathérapie énergétique. J’espère vous aider à les utiliser pour prendre soin de vous et de votre peau.

1 Commentaire
  1. Chan Elodie 4 mois Il y a

    Bonjour,
    J’ai lu pas mal de vos commentaires et je perds espoir avec mon visage et mon cou !!!!
    Cela fais 7 mois que j’ai arrêté la pillule pour mettre un sterilet cuivre. Plus les mois passent et pire mon visage est. J’ai la peau grasse, et des boutons un peu partout front, tempes autour de la bouche. Et beaucoup de microkystes dans le cou et ba visage.
    J’attends votres recommandations avec impatience.

    Merci beaucoup

    Elodie

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

2018 LRC  Conseils & Formations - © https://avoirunebellepeau.fr  -  Conditions générales de vente - Mentions légales

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?