L’acné des ados

L’acné chez l’adolescent

Plus de 4 millions de jeunes souffriraient d’Acné en France, et un ado sur deux serait confronté à ce problème à un moment ou à un autre.

Pour être en mesure de soigner efficacement l’acné et d’agir au quotidien pour diminuer son acné, il est d’abord important de bien en comprendre les mécanismes.

Les premiers signes d’acné peuvent apparaître très tôt, vers l’âge de 11 ou 12 ans.

 

Qu’est-ce que l’acné ?

Les peaux acnéiques combinent plusieurs caractéristiques :

  1. La production de sébum augmente.
  2. Des cellules mortes obstruent les pores empêchant le sébum de s’écouler.
  3. Des bactéries, telles que propionibacterium acnes ou des staphyllocoques se multiplient dans le sébum ainsi confiné.

La combinaison des 2 premiers critères ci-dessus conduit à la formation de points noirs.

La combinaison des 3 critères cités conduit à la formation de boutons plus ou moins enflammés.

 

La peau vue par la naturopathie

En naturopathie, on considère que la peau fait partie des émonctoires (ou « porte de sortie ») pour éliminer les déchets présents dans notre corps.

Les cinq émonctoires principaux sont :

  • Le foie
  • Les intestins
  • Les poumons
  • Les reins
  • La peau

La peau agirait en tant qu’émonctoire lorsque les autres émonctoires sont surchargés et pourrait ainsi présenter différents problèmes de peau dans ce cas (dont l’acné).

Dans cette approche, il est ainsi important :

  • D’activer les éliminations par les autres émonctoires lorsque c’est possible.
  • De limiter l’ingestion des « déchets » à éliminer en adoptant un mode de vie sain.

 

Pourquoi a-t-on une peau acnéique ?

Voici quelques pistes de réflexion, chaque situation étant bien évidemment unique et résultant d’un ensemble de facteurs :

  • L’adolescence est synonyme de profond changements hormonaux, lesquels peuvent agir sur le niveau de production du sébum.
  • Le stress lui-même agit sur l’équilibre hormonal et donc indirectement sur la production du sébum.
  • Une alimentation trop sucrée peut également augmenter le niveau de production du sébum.
  • D’un point de vue de la naturopathie, si les autres émonctoires que la peau (foie, intestins, poumons et reins) ne jouent pas pleinement leur rôle ou sont surchargés, la peau prend le relais en tant que “porte de sortie” pour procéder aux éliminations, entraînant des problèmes de peau. On comprend ainsi le conseil couramment donné de “drainer le foie” en cas d’acné.
  • Une mauvaise digestion multiplie les déchets à éliminer, favorisant ainsi l’acné pour les personnes qui y sont prédisposées.

 

Quelques prises en charge conventionnelles proposées

Le propos n’est pas ici de recenser de façon exhaustive les traitements conventionnels, j’en citerais trois, qui m’ont poussée à rechercher des solutions naturelles pour mon entourage :

  • La solution conventionnelle classique est, après un nettoyage de la peau, parfois avec des solutions nettoyantes contenant des tensioactifs plus ou moins agressifs (cf mon article précédent sur les peaux intolérantes), de décaper sa peau avec des produits agressifs (à base de peroxyde de benzole) qui vont certes assécher et avoir une action immédiate mais qui risquent aussi de préparer des lendemains qui déchantent avec une peau fragilisée voire intolérante.
  • Il est également courant d’avoir recours à des antibiotiques dont la prise répétée fragilise la flore intestinale et donc déséquilibre au niveau de la digestion. Cela aggravant encore le problème à l’arrêt du traitement.
  • Enfin, les traitements à base d’isotrétinoïne proposent un recours ultime en cas d’acné grave ; ils s’exercent dans un cadre médical très strict et présentent des risques et effets secondaires qui sont loin d’être négligeables.

 

La dermo-cosmétique naturelle : une solution pour l’acné des ados

Voici les fabuleuses propriétés des huiles végétales que j’ai ainsi découvert au fil de mes recherches ; j’en ai sélectionné 6 pour l’élaboration de mon “sérum nuit ado” :

  • L’huile de base est l’huile de jojoba, émolliente et adoucissante, ayant une composition qui est proche du sébum, qui va permettre de réguler la production de sébum. L’huile de jojoba joue également un rôle anti-inflammatoire
  • L’huile de pépins de raisin, est une huile astringente et anti-oxydante, à utiliser en cas de points noirs, puisqu’elle va empêcher l’oxydation du sébum en point noir et également permettre le resserrement des pores.
  • L’huile d’argan est cicatrisante, anti-oxydante, anti-inflammatoire et régénérante. Elle va agir en prévention de la formation des points noirs et sur la cicatrisation.
  • L’huile de chaulmoogra est une huile anti-bactérienne et anti-inflammatoire qui va freiner le développement des bactéries responsables de la transformation du point noir en bouton et de la réaction d’inflammation qui accompagne le bouton.
  • L’huile de nigelle  ou huile de cumin noir est une huile anti-infectieuse et anti-microbienne, connue dans les traitements naturels contre l’acné et qui va elle aussi freiner le développement des boutons.
  • L’huile de pépins d’argousier est une huile anti-bactérienne et anti-inflammatoire. Cette huile a une très belle couleur rouge orangée qui colore légèrement la peau à l’application, en mettre peu et bien étaler (je recommande de l’appliquer pour la nuit ; bien l’étaler si vous l’utilisez le matin).

 

Pour fabriquer vous-même votre sérum anti-acné pour ado, vous pouvez mélanger :

  • 5 ml d’huile d’argan
  • 5 ml d’huile de chaulmoogra
  • 5 ml d’huile de pépins d’argousier
  • 5 ml d’huile de pépins de raisin
  • 5ml d’huile de nigelle
  • 5ml d’huile de jojoba

Ajoutez 8 gouttes de vitamine E au mélange qui permettra de le conserver en évitant l’oxydation des huiles.

Il est important de bien nettoyer sa peau avant application (cf la routine présentée ci-dessous). Mettre peu de sérum et bien masser délicatement la peau lors de l’application.

 

L’huile de nigelle n’est pas recommandée aux femmes enceintes, pour qui un article a été spécifiquement écrit sur ce blog par Nolwen.

 

La routine anti-acné des ados

  • Nettoyer sa peau matin et soir avec un savon anti-bactérien doux en préservant l’hydratation de la peau au travers de l’utilisation de savons saponifiés à froid qui conservent leur glycérine, qui est un agent hydratant pour la peau.
  • Compléter ce nettoyage une fois par semaine par un masque à l’argile (dont la couleur est à choisir en fonction de la sensibilité de la peau) qui va apporter des oligo-éléments à la peau, la nettoyer en profondeur mais également l’apaiser et aider à désenflammer les boutons.
  • Après le nettoyage, appliquer le sérum ado qui va normaliser la production de sébum (huile de jojoba), prévenir la formation des points noirs et aider à la cicatrisation (huile d’Argan), resserrer les pores (huile de pépins de raisin), calmer l’inflammation (huile de jojoba, huile de chaulmoogra  et huile de pépins d’argousier) et prévenir la formation des boutons par des actifs anti-bactériens (huile de nigelle et huile de chaulmoogra).

Petit à petit l’application de ces règles devrait vous permettre de normaliser la peau de votre ado qui vous en remerciera…

 

Quelques conseils pour finir…

Il est tout d’abord important de prendre le problème le plus tôt possible, dès l’apparition des premiers signes et à un âge où votre ado vous écoute encore…et où il (elle) va prendre de bonnes habitudes pour les années à venir.

Lorsque l’acné est installé, agir sur la gestion du stress (commencez par de petits exercices de cohérence cardiaque, vous trouverez un article sur le sujet sur ce blog) et veiller à ce que le sommeil soit suffisant (entre autres car la peau se régénère la nuit).

L’alimentation est également un point important dans la gestion de l’acné, le premier conseil que je donnerais est de restreindre la consommation de sucre. Toucher à l’alimentation est néanmoins quelque chose de sensible, surtout à l’adolescence, il faut agir en douceur et avec subtilité…

Enfin, l’aubier de tilleul est une solution permettant de drainer le foie en douceur.

 

Vous pouvez me poser une question en bas de cet article ou sur mon blog www.skinappy.fr dans lequel je présente plus d’information sur les routines des peaux acnéiques et au travers duquel je propose une gamme spécifique ADO (savon et sérum décrits dans cet article)….

 

J’aide les personnes ayant une peau fragile à en prendre soin avec le plus de douceur possible en conjuguant les bienfaits d’une cosmétique naturelle respectueuse de la peau à une approche alimentaire adaptée aux problèmes à traiter.

13 Commentaires
  1. Pellat 2 années Il y a

    Bonjour
    J ai un adolescent de 16 ans qui est remplis de point noir et acné , mais une grande majorité de ponts noir.Il a une peau mixte et réactive. Il en a également sur le dos.
    il utilise de l aloè vera mais sa ne suffit pas…
    pourriez vous me donner une formule…
    J eu l’invitée article et en effet il mange bcp d alimentation sucrée, mais à cet âge là difficile de leur interdire…
    merci pour votre réponse

    • Auteur
      SKINAPPY 2 années Il y a

      Bonjour, ce que je recommande pour la peau de votre ado, c’est tout d’abord un nettoyage assainissant qui n’agresse pas la peau par un savon saponifié à froid assainissant et d’appliquer ensuite quelques gouttes de sérum dont je donne la formule dans l’article, qui est tout à fait adapté à son cas. Faites également un masque par semaine à l’argile jaune (ou rouge s’il a la peau très réactive). Je propose un savon ado et le sérum dont j’ai donné la formule sur mon site http://www.skinappy.fr. Vous pouvez aussi lui concocter un sérum plus simple à base de 8ml d’huile de pépins de raisin, 8ml d’huile de jojoba, 7ml d’huile d’argan et 7ml d’huile de pépins d’argousier additionné de 8 gouttes de vitamine E (attention au choix des huiles qui doivent être de très bonne qualité), mais cela agira moins sur les boutons. Oui ce n’est pas facile d’agir sur l’alimentation à cet âge là (j’ai aussi des ados à la maison…), il faut y aller en douceur et surtout ne pas le braquer. Essayez plutôt d’ajouter dans son alimentation des aliments bénéfiques pour lui plutôt que d’interdire. Ce que je conseille c’est d’ajouter (sans les faire cuire) du beurre bio au lait cru le matin, de l’huile d’olive bio en 1ère pression à froid pour assaisonner les légumes, féculents ou crudités. Ajoutez également des noix et des poissons gras 2 fois par semaine (saumon, maquereaux, sardines) ainsi que des fruits de mer 1 fois par semaine. Proposez lui de varier les petits déjeuner en introduisant des petits déjeuner salés (omelettes, …). L’OMS recommande que 30% des calories soient en provenance de (bonnes) graisses (les graisses cuites restent à fuir !!). L’introduction de plus d’aliments gras diminue en principe l’envie de sucre et aide à réguler la glycémie dont les pics favorisent la surproduction de sébum. C’est une première étape… Bon courage, tenez-moi au courant.

  2. Nadia Pellat 2 années Il y a

    Merci pour tout ces conseils , je vous tiens au courant.

  3. omais 2 années Il y a

    Bonjour Christine!

    Je tiens d’abord à te dire MERCI du fond du coeur pour tous les mails que tu menvoies tous les jours. j’apprend beaucoup….

    Quant à moi, j’aurai besoin de tes conseils: j’ai une peau disons granulée, de petits boutons sur les peau et ces boutons ne sont pas de couleur rouges (ils ont la même couleur que ma peau) . on les remarque beaucoup a la lumiere. Meme si japplique un fond de teint la peau parait toujours granulee.

    j’aimerai avoir une peau bien lisse comme celle d’un bébé…

    Cordialement
    Fatmé

    • Auteur
      SKINAPPY 2 années Il y a

      Bonjour Fatme, il est nécessaire en premier lieu de faire diagnostiquer la nature de ces petits boutons afin de déterminer les huiles les plus appropriées à votre cas. S’agit-il d’acné ? Quelle est actuellement votre routine cosmétique ? J’aurais besoin de ces informations pour pouvoir vous conseiller. Dans l’attente de vous lire. A bientôt.

  4. Tulipe 2 années Il y a

    Bonjour, j’ai 34 ans et j’ai toujours eu une peau à tendance acneïque. Ca allait mieux depuis que j hydratais avec de la crème ou un fluide hydratant. Depuis un mois que je mets ce mélange d’huile, j’ai malheureusement plus d acné… est ce normal le temps que la peau s’adapte ?
    Deuxième question, je viens de découvrir que l’argent colloidal stoppe les boutons en train de sortir, qu’en pensez vous ? Peut on l’utilise en même temps que le mélange d huile ?
    Mille merci

    • Auteur
      SKINAPPY 2 années Il y a

      Bonjour Tulipe, oui la peau peut présenter un effet rebond les premiers temps, il faut qu’elle s’habitue au naturel. Néanmoins il est important dans ce cas de s’assurer de plusieurs choses : l’application du mélange d’huiles doit être précédé d’un bon nettoyage, je préconise un savon saponifié à froid pour ne pas assécher la peau mais un savon qui soit également assainissant et anti-bactérien. Et pas de crème ni de maquillage conventionnel ensuite. Avec un masque d’argile (jaune par défaut) par semaine. Est-ce bien ce que vous faites ? A noter que la provenance des huiles utilisées est très importante, elles doivent être d’excellente qualité. Je commercialise sur mon site http://www.skinappy.fr le “savon de mon ado” et le “sérum de mon ado” correspondant au savon décrit et à ce mélange d’huiles bio d’excellente qualité (jojoba, chaulmoogra, argan, pépins d’argousier, pépins de raisins et nigelle).
      Concernant l’argent colloïdal c’est un antibiotique naturel qui va donc empêcher les bactéries de se développer, que vous pouvez appliquer avec un coton après le savon et avant votre sérum. J’en pense du bien ; je préconise de l’utiliser cependant avec parcimonie et uniquement sur les boutons en cas de poussée car il peut être un peu desséchant. En solution alternative et si vous préférez les hydrolats, vous pouvez appliquer un mélange d’hydrolats antibactériens (epicea, lavande sauvage, genévrier et laurier) entre le savon et le sérum.
      En complément en cas de poussée, vous pouvez également enrichir le sérum de mon ado de 15 gouttes d’huile essentielle de lavande aspic et de 15 gouttes d’huile essentielle de tea tree, ce sérum enrichi est à appliquer uniquement sur les boutons, et toujours avec parcimonie. Conservez-en un sans huiles essentielles additionnées pour le quotidien sur l’ensemble du visage. En cas de grossesse, voir les conseils de Nolwen dans l’article ad hoc.
      Enfin, il y a pas mal de choses à faire autres que la cosmétique, en ajustant notamment l’alimentation, l’exercice physique, le stress voire le sommeil. J’effectue un coaching acné un jour par mois sur Paris si vous souhaitez aller plus loin. Tenez-moi au courant pour l’évolution de votre peau.

  5. Fatmé 2 années Il y a

    Salut Chère Christine,
    Je m’excuse pour ce silence…
    Je me suis déja fait diagnostiqué par un dermatologue, il sagit bien d’acné dû à une peau tres grasses au niveau du front et moyennement grasse pour le reste du visage et legerement seche aux alentours du nez et des levres selon lui… il m’avait prescrit le tube LOCACID Creme 0.05% soit disant que je dois l’utiliser à vie. une fois que je l’arrête ils resurgissent tous! Donc je préfère opté pour des soins naturelles dans l’espoir de retrouver une peau lisse et douce et j’en suis sûre qu’avec vos conseils j’y arriverai. Concernant ma routine cosmétique j’ai tout arrêté pour le moment. j’utilise seulement de l’eau de rose.
    Cordialement

    • Auteur
      SKINAPPY 2 années Il y a

      Bonjour Fatmé, merci pour ces précisions et bienvenue sur ce site : vous êtes au bon endroit pour passer au naturel!
      La routine naturelle avec laquelle j’ai obtenu de bons résultats pour l’acné est la suivante :
      – nettoyage de la peau quotidienne (ou 2 fois par jour, à vous d’adapter en fonction de votre peau) avec un savon saponifié à froid (non asséchant) et assainissant grâce au romarin qu’il contient (le savon de mon ado que je propose sur mon site http://www.skinappy.fr)
      – l’application d’un mélange d’hydrolats antibactériens (épicea, lavande sauvage, laurier et genévrier) après le nettoyage au savon
      – une application après le mélange d’hydrolats de quelques gouttes du sérum de mon ado (huile de jojoba -équilibrante-, huile de nigelle et de chaulmoogra -antibactériennes-, huile de pépins d’argousier -anti-inflammatoire-, huile d’argan -cicatrisante-, huile de pépins de raisin -astringeante-). En mettre très peu. Vous pouvez mélanger un sous-ensemble des huiles citées achetées unitairement, ce sont les plus efficaces pour rééquilibrer la peau en cas d’acné…
      – un masque hebdomadaire à base d’argile jaune
      – en cas de bouton enflammé, j’enrichis un sérum de mon ado de 15 gouttes de tea tree et de 15 gouttes de lavande aspic en appliquant très localement une goutte de ce mélange. Le gel d’aloé vera est une alternative sur les boutons enflammés.
      Attachez une importance particulière à la provenance de vos produits naturels, c’est essentiel pour l’efficacité !
      Il faut souvent un travail de fond en interne en complément de la cosmétique naturelle, à base de plantes drainantes et/ou de gestion du stress ainsi qu’un rééquilibrage alimentaire (en commençant par diminuer les sucres et rééquillibrer le cas échéant les “bonnes graisses”).
      A très bientôt, tenez-moi au courant !

  6. Tulipe 2 années Il y a

    Mille merci pr votre réponse ! J’ai acheté mes huiles bio sur le site le plus connu fournisseur de produits de base pour fabriquer ses propres cosmétiques… j’ai parcouru en vain tous les magasins bio pour trouver des savons saponifiés à froid. Du coup j’utilise du liniment (il dit revoir environ 2 ans car je l utilisais pour les fesses de ma fille, je songe à en fabriquer moi même..) puis un hydrolat de menthe avant d’appliquer le mélange d’huiles. Je pense que je vais vous prendre «le savon de mon ado» !
    En ce qui concerne le stress, le sommeil, et l’exercice, je fais du mieux que je peux, je pense que je me préserve pas trop mal…
    Encore un grand merci !

    • Auteur
      SKINAPPY 2 années Il y a

      Bonjour Tulipe, le site le plus connu ne garantit malheureusement pas la qualité des produits. Je ne peux juger de la qualité de ce site car je n’en ai pas les moyens…Je ne peux que garantir ce que je connais (Oleassence, les marques que vous trouverez sur ce site et la provenance de ma propre gamme). Ayez en tête qu’une huile de mauvaise qualité peut être plus néfaste qu’autre chose. Je vous souhaite en tous cas de bons résultats avec la cosmétique naturelle.

  7. maeva 1 année Il y a

    bonjour, j’ai de l’acné au dos (dos recouvert littéralement de boutons, points noirs et cicatrices brunes et blanches d’acné) et le torse rempli de points noirs, blancs, microkystes. Mon décolleté est très granuleux, j’en ai honte et n’ose pas mettre de tee-shirt trop décolleté. de plus, j’y ai des nombreuses cicatrices, taches brunes et blanches du à l’acné (que j’ai également sur le dos donc pas de dos nue pour moi :-/) comment remédier à ça de façon naturelle ? depuis plus de 3 mois j’applique matin et soir un mélange vinaigre de cidre eau puis j’applique aloé vera et huile de nigelle, qqs améliorations mais ce n’est pas top. J’attends avec impatience vos conseils
    merci

    • Auteur
      SKINAPPY 1 année Il y a

      Bonjour Maeva, le protocole que je conseille pour l’acné est un nettoyage avec un savon saponifié à froid surgras pour ne pas agresser la peau mais également antibactérien pour éviter la prolifération des bactéries. Vous trouverez un tel savon dans ma gamme Skinappy (“savon de mon ado”) Après le nettoyage, je conseille une application d’hydrolat les mélanges de menthe poivrée, laurier et lavande sont assez efficaces, à défaut adoptez un hydrolat de menthe poivrée de bonne qualité. Enfin, terminez avec un sérum cumulant des molécules anti-inflammatoires, régulatrices et anti-bactériennes. Là aussi j’en ai conçu un dans ma gamme c’est le sérum de mon ado / Skinappy. Pour un acné très développé, je pense qu’il faut aussi travailler sur le plan alimentaire. Je peux vous accompagner sur ce plan au travers du profilage alimentaire que je propose. Le 1er conseil que je peux vous adresser à distance est de limiter votre consommation en sucres et de tester si une complémentation en huile d’onagre est bénéfique. Bon courage à vous, à bientôt.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

2018 LRC  Conseils & Formations - © https://avoirunebellepeau.fr  -  Conditions générales de vente - Mentions légales

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?