Problèmes de peau? Le stress en cause et les solutions phyto-aromathérapeutiques (1/2)

Le stress se manifeste au niveau de la peau: acné, psoriasis, eczéma, démangeaisons...Solutions phyto et aroma

Eczéma, psoriasis, démangeaisons, acné, poussées d’herpès…des problèmes de peau dont on se passerait bien et qui peuvent être liés au stress. Le mot est “lâché” et il fait peur! Le stress n’est pourtant pas une maladie et il est même plutôt positif. Phénomène normal et quasi inévitable, c’est lui qui met à l’épreuve nos capacités d’adaptation et nous permet de réagir à une situation donnée.

Les problèmes surviennent lorsqu’il nous submerge et que, non maîtrisé, il entraîne avec lui son lot de symptômes aussi variés que désagréables : troubles du sommeil, problèmes gastro-intestinaux, douleurs, tensions musculaires, anxiété, troubles de la mémoire et… problèmes de peau!

Bien le comprendre pour mieux l’apprivoiser

Le mécanisme du stress, qui se déroule en 3 phases, a été décrit au siècle dernier par Hans Seyle, endocrinologue et  chercheur canadien, sous les termes de «syndrome général d’adaptation.

  1. La phase d’alarme: face à un danger (ou à quelque chose que nous percevons comme tel), l’organisme secrète plus d’adrénaline, ce qui met toutes nos cellules nerveuses en alerte. Le rythme cardiaque s’accélère, la tension artérielle augmente, de même que la fréquence respiratoire, nos muscles se tendent, nos pupilles se dilatent…Nous sommes prêts pour la lutte, ou pour la fuite! Purs réflexes hérités de nos ancêtres qui devaient faire face à des bêtes féroces. Ces réactions nous permettent de répondre à un danger ou une agression. Un tel branle-bas est très utile pour vous sauver si votre maison brûle, par exemple.
  2. La phase de résistance: C’est celle de l’adaptation, lorsque le stress persiste. L’organisme secrète alors d’autres hormones : endorphines, cortisol, dopamine ou sérotonine, le but étant de mobiliser toutes les ressources pour qu’un nouvel équilibre soit trouvé. À ce stade, le stress est encore un mécanisme stimulant bénéfique qui nous permet de réagir pour survivre à des situations nous mettant en danger.
  3. La phase d’épuisement: C’est en quelque sorte celle de l’abandon. Si le stress dure encore dans le temps, ce qui est malheureusement assez fréquent (stress au travail, à la maison…), l’organisme devient alors incapable de faire face et s’épuise. Les défenses immunitaires sont dépassées ou insuffisantes, le système cardiovasculaire est sous pression et les troubles , fonctionnels puis organiques, commencent à apparaître, de même que des troubles psychologiques : anxiété, déprime, voire dépression…

 

Gérer le stress

Tout le monde sait que, pour garder la forme (physique et mentale), il est impératif de bien dormir, avoir une bonne alimentation, une vie sociale et affective riche, une attitude positive, faire de l’exercice, s’accorder du temps pour soi…et c’est aussi le meilleur moyen de faire face aux facteurs de stress. De nos jours, les contraintes de travail croissantes ainsi que le rythme et les changements imprimés à nos vies font grimper en flèche nos niveaux de stress, entraînant une véritable épidémie des maladies qui lui sont reliées…Instaurer des mesures complémentaires sera alors parfois nécessaire.

 

  • Plantes médicinales anti-stress

Bacopa (Bacopa monnieri)

Faisant partie des plantes dites adaptogènes, le Bacopa est une plante connue en médecine ayurvédique, notamment pour sa capacité à améliorer la mémoire et les performances cognitives.

Les propriétés anti-stress et anxiolytiques du Bacopa font de cette plante un remède de choix en cas de stress accompagné de manque de sommeil, ainsi que chez les enfants atteints de troubles de l’attention ou d’hyperactivité.

Traditionnellement, le Bacopa est utilisé pour traiter la colopathie spasmodique.

  • Exemple d’utilisation pour les troubles cognitifs, angoisse, anxiété, nervosité, neurasthénie, colopathie spasmodique : DÉCOCTION (1 cuillère à soupe de feuilles par tasse. Faire bouillir 3 minutes et laisser infuser 10 minutes. Boire 2 à 3 tasses par jour jusqu’à amélioration des symptômes). (4)

 

Figuier (Ficus carica L.)

Grand remède du domaine psychosomatique, le Figuier est un calmant de premier ordre.

Efficace sur tous les désordres nerveux, son utilisation sous forme de macérât glycériné ou de teinture mère est toute indiquée en cas de gastrites, aigreurs, nœuds à l’estomac, brûlures gastriques, gênes respiratoires avec angoisses au thorax lies au stress, spasmophilie…Il rétablit le sommeil et apaise toutes les angoisses.

 

Mélisse (Melissa officinalis L.)

La mélisse a été utilisée depuis Hippocrate, notamment pour chasser les “idées noires”. Plante anti-stress de premier ordre, elle s’emploie notamment sous forme d’extraits secs.

Outre ses propriétés antispasmodiques et stimulantes digestives, elle exerce une action sédative, comparable à celle obtenue avec les benzodiazépines. Elle est aussi anxiolytique.

Elle favorise le sommeil dans les cas d’insomnies d’endormissement, est vraisemblablement anti-dépressive, améliore l’humeur et les performances cognitives.

Antibactérienne, antimycosique et vulnéraire, elle soulage les inflammations cutanées, traite les mycoses et favorise la cicatrisation.

  • Utilisation en usage externe : TISANE (1 cuillère à soupe de feuilles par tasse. Faire bouillir 3 minutes et laisser infuser 10 minutes. Appliquer en compresses sur les parties à traiter, 2 fois par jour jusqu’à amélioration des symptômes).

 

Passiflore (Passiflora incarnata L.)

Les propriétés sédatives de la Passiflore ont été validées par de nombreuses études. Elle permet un sommeil réparateur sans affecter la vigilance. Particulièrement bien tolérée par l’organisme, elle favorise l’endormissement et est efficace sur les troubles du sommeil avec agitation et anxiété.

Elle supprime aussi l’anxiété, la nervosité et l’angoisse générés par la vie stressante que nous menons.

Apaisante et antispasmodique, elle rétablit l’équilibre d’un organisme perturbé, sans accoutumance ni dépendance.

  • Utilisation en DÉCOCTION (voir précédemment). Boire 2 tasses par jour, dont une au coucher jusqu’à amélioration des symptômes. (4)

 

Valériane (Valeriana officinals L.)

Avant l’arrivée des tranquillisants synthétiques, la racine de valériane officinale était considérée comme le plus efficace des calmants. Dans l’Antiquité grecque, Hippocrate et Dioscoride la recommandaient pour traiter l’insomnie. Les Romains l’utilisaient pour combattre les palpitations et l’arythmie. Au Moyen-Âge, la valériane était recommandée comme tranquillisant et somnifère…

La Valériane traite la plupart des problèmes lies au stress : Tension artérielle, insomnies, palpitations, transpiration excessive, tremblements, contractures musculaires…

Son utilisation se fera préférentiellement sous surveillance médicale.

Seule ombre au tableau: son odeur et son goût, qui peuvent même provoquer des nausées ou vomissements.

  • Exemple d’utilisation: BAINS à la Valériane, sédatifs, calmants et myorelaxants. (4)

 

Sources:

Passeport santé

WikiPhyto: L’encyclopédie de la phytothérapie

Dr Jean-Pierre Willem – Stress, dépression & troubles du comportement – Une nouvelle approche sans produits chimiques -Editions Tredaniel

(4) Michel Pierre – Les Plantes du bien-être – éditions du chêne

 

La suite dans une quinzaine de jours, avec les Huiles essentielles anti-stress

D’ici là, pour réagir à cet article, si vous avez des questions, des expériences à partager, n’hésitez pas à en faire part par le biais des commentaires ci-dessous.

Pour le reste, vous me retrouverez sur ma page Facebook , ou sur mon site Alternatives Cosm’Ethics

Prenez soin de vous 

Véronique

 

 

 

 

The following two tabs change content below.
Photo du profil de VeroniqueT
Pharmacienne spécialisée en dermo cosmétique naturelle, je vous accompagne sur la voie d'une cosmétique simplifiée, naturelle, bio et éthique. Sur le blog Alternatives Cosm'Ethics, je vous propose conseils et formules pour prendre soin de votre peau de la façon la plus simple et naturelle possible.
5 Commentaires
  1. Joëlle 5 mois Il y a

    Impossible de régider ce commentaire sur votre site Olaessence, après l’article sur la DPO, je tente donc ici 😉 Merci

    Bonjour,

    Tout d’abord, merci pour votre site qui est une vraie mine de bons conseils !

    Je pense souffrir d’une DPO, apparue après un séjour aux Antilles où j’ai protégé ma peau avec la lotion Riemann P20 ind 50 dont voici la composition : Alcohol Denat., Butyloctyl Salicylate, Octocrylene, Homosalate, Diethylamino Hydroxybenzoyl Hexyl Benzoate, PPG-15 Stearyl Ether, Ethylhexyl Salicylate, Butyl Methoxydibenzoylmethane, Diethylexyl Butamido Triazone, Cyclopentasiloxane, Acrylates/Octylacrylamide Copolymer.
    Cette lotion a été très efficace pour me protéger des UV, mais des boutons ont commencé à apparaître dans le sillon nasogénien, en raison aussi d’une transpiration inhabituelle liée au climat chaud et moite, puis à mon retour, les boutons se sont propagés autour de la bouche et jusqu’au menton.

    Pensant d’abord qu’il s’agissait d’une forme d’acné, j’ai dans un premier temps appliqué du gel d’aloe vera avec HE de tea tree matin et soir, mais ne voyant aucune amélioration, j’ai consulté mon médecin il y a une semaine, qui m’a prescrit une application de Ketoderm 2% chaque soir.

    Pour compléter ce traitement et après avoir découvert votre site, j’applique chaque matin de l’huile de chanvre (car ma peau tiraille un peu), à laquelle j’ajoute une goutte d’HE de lavandin super pour ses propriétés antiseptique et cicatrisante.

    1/ Est-ce que le Ketoderm vous paraît adapté car mon médecin était assez dubitatif ?
    2/ Que pensez-vous de la lotion P20 qui est très efficace mais peut-être nocive dans sa composition ?
    3/ Quelle(s) HE me conseillez-vous d’associer à l’huile de chanvre ? Vous l’avez peut-être déjà écrit parmi tous vos commentaires, mais je n’ai pas tout lu 🙂

    Merci d’avance pour vos conseils avisés

    Joëlle

    • Photo du profil de Christine
      Christine 5 mois Il y a

      Bonjour Joëlle,
      si vous avez une DPO, mettre votre peau à la diète est le meilleur service que vous lui rendrez.
      Malheureusement le Ketoderm est une pommade qui contient des molécules non adaptées à votre état.
      Oui, cette lotion a des molécules nocives pour la peau et même pour votre corps (des perturbateurs endocriniens)
      Donc, ne mettez rien pendant plusieurs semaines, jusqu’à ce que les boutons aient disparu et que votre peau soit rééquilibrée.
      L’huile de Chanvre n’est nécessaire que si c’est trop inconfortable. Et pas d’huile essentielle pour le moment. N’agressez plus votre peau!
      A bientôt

  2. céline 5 mois Il y a

    bonjour Christine,

    je me suis mise depuis peu à vos produits qui sont de très bonne qualité. Je vous avoue que ma peau ne m’aime pas trop en ce moment mais bon ce n’est pas grave…on va persévérer…
    Vous m’aviez indiqué que je pouvais mettre mon sérum anti couperose pour mes poches et ridules sous les yeux car il contient des huiles circulatoires…..je ne sais pas si ce sont les huiles ou une en particulier : gonflement des paupière depuis plusieurs jours (conjonctivite) j’ai tout arrêté et mis ma peau à la diète une nouvelle fois pour soigner ce souci aux yeux.
    Que puis je utiliser comme contour des yeux sachant que j’ai les yeux et la peau sensible?
    Egalement, Nolwenn m’a indiqué une formule pour ma peau 3 ml macadamia+4 ML de chanvre+4 ML pépin de courge+4 ml de pépin de raisin ( pour traiter points noirs pores dilatés ridules) est-il possible de faire fabriquer sa préparation au lieu d’acheter les 4 huiles?
    Je ne peux pas mettre d’HE car ma peau réagit.

    Merci si ce n’est pas possible de faire préparer son sérum, je convertirai ma mère…qui a 65 ans et une peau ridée

    merci de votre aide

    • Photo du profil de Christine
      Christine 5 mois Il y a

      Bonjour Céline,
      effectivement, nous sommes des individus et même si la formule sur le papier peut convenir à votre problème de poches, cela peut avoir d’autres effets étant donnée la richesse en molécules différentes d’une huile végétale . Et une seule de ces molécules peut avoir des effets particuliers sur une peau sensible. Mais cela on ne le sait pas à l’avance.
      Je n’ai pas d’autre solution, sinon, que vous fassiez des essais avec chacune des huiles pour voir quelle est celle qui réagit et l’éliminer de votre formule.
      Pour votre formule à préparer, envoyez votre formule par mail à pharmacie.lumières@orange.fr ou pharmacieduparcmonceau@yahoo.fr, et elles pourront vous la préparer et vous l’envoyer.
      A bientôt

  3. Kilatchikoff 2 jours Il y a

    Bonjour
    Je m appelle Peggy , j ai 38 ans et j ai des problèmes de peau et cheveux .
    Je perds les cheveux depuis 18 ans suite à un accident de la route important. Du coup m
    mes cheveux sont de plus en plus fins et cassants. Je n’ai que de très courte période durant lequel je ne les perds pas. J’essaye des compléments alimentaire quasiment à longueur d’année fer, magnésium complément pour cheveux lotion antichute shampoing , rien y fait.
    J’ai également un melasma qui est apparu du jour au lendemain il y a 5 ans alors que je n’ai jamais eu de grossesse. Je me suis toujours protéger du soleil sans aucun abus. Mais j’ai dû prendre des traitements contre la migraine durant 17 ans. Je l’ai arrêté il y a un an ainsi que ma pilule car je désire et être enceinte. Pour le moment toujours pas de bébé et en prime maintenant une acné kystique. Bon dermatologue me prescrit depuis un an différent crème et antibiotique. J’ai décidé de tout arrêter en avril car je n’avais pas arrêté mon traitement contre la migraine pour en reprendre un autre. Du coup j’ai commencé à faire quelques recherches sur Internet je suis tombé sur le site oléassence. J’ai donc essayé de faire quelques préparations pour l’acné ,je me demaquille avec du liminent ,puis hydrolat et enfin aloevera et huiles essentielles et vegetales .
    J’ai effectivement eu une grosse amélioration car mes boutons sont beaucoup moins inflammes qui ils n’étaient mais j’en ai toujours autant régulièrement .Ma peau est sensible et me gratte également beaucoup. Entre mon acne ,mon mélasma et mes cheveux rien de tel pour se sentir mal dans sa peau. Au secours ,aidez moi

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


2017 LRC  Conseils & Formations - © https://avoirunebellepeau.fr  - Conditions générales de vente - Mentions légales

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?